Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T4 "Saltimbanque"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 4 « Quand le vent fait chanter les pierres »

Saltimbanque

27/02/2021



Saltimbanque, banque.

Sur les routes,

Sur les banqueroutes.

Salle timbale,

Tribale.

Chanteur en été,

Cigale en hiver,

Banque maintenant.

A rêver, à donner,

Ne rien faire avancer,

Ne rien gagner,

Ne produit rien,

De palpable,

De tactile.

De sonnant trébuchant,

Banque maintenant.

Si tu veux vivre, survivre,

Suivre le troupeau.

Toi, le sale-timbanque,

Le chansonnier,

Le poète,

Le troubadour,

Le rêveur au ciel,

Éclairé aux étoiles.


Sélénite,

Martien,

Extra-terrien,

Extra-uterrien.

Pouponnière d'étoiles,

De rêves de riens,

De petits riens,

De presque rien,

Comme un Big Bang,

Juste une étincelle.

Et d'un rien,

D'un presque rien,

Font naître un univers,

Essentiel aux hommes.

A leurs rêves,

A l'empathie,

Pour vivre,

Survivre,

Supporter de vivre,

Embellir le pire.


Ces riens, qui en fait sont tout.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout