Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T4*** "Le porte manteau"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 4 « Quand le vent fait chanter les pierres »

Le porte manteau

07/02/2021


Accroché, au porte manteau,

Réfugié dans le placard,

A attendre, comme un sot,

Qu'un jour ne soit trop tard.


Accroché, au fond du placard,

Les yeux trempés d'un sombre noir,

Allumés d'un furtif rai blafard,

Qu'un rien, inonde de désespoir.


Suspendu et caché aux jours,

Rangée, comme une âme pendue.

Mes jeux n'avaient pas vu sur cours,

Ma vie, en cet instant est restée suspendue.


Accroché au porte manteau,

A peine porté sur le dos,

A attendre comme un sot,

Qu'un fou, me mette sur son dos.




26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout