Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T3*** "Songes moqueurs"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 3 « Ouvrir un chemin caresser les étoiles »

Songes moqueurs

23/01/2021



J'ai mis ma langue dans ma poche,

Je l'ai fermée en un éclair.

Le long de la refermeture,

Mes lèvres, closes, disparaissent.


Que c'est bon la paresse,

Quand elle ne pousse rien,

S'étirer prudemment,

Surtout ne rien risquer.


Que c'est bon quand les fesses,

Posées sur le divan,

Qu'il faudrait un tire fesse,

Pour les en décollées.


Que c'est bon de laisser,

Son cerveau à errer,

Laisser à divaguer,

Laisser libre d'aller.


Que c'est bon de couper,

Avec le son du monde,

Ne rien laisser entrer,

De ce que nous dit le monde.


Que c'est si bon d'écrire,

D'aller chercher l'ailleurs,

D'autres voix d'autres rires,

Et des songes moqueurs.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout