Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T3*** "Ceux d'avant moi"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 3 « Ouvrir un chemin caresser les étoiles »

Ceux d’avant moi

10/01/2021

A pas de feutre suspendu,

Coi de bouche et de gorges.

Sur le vent, semble s'envoler,

Des rêves d'enfants désolés.


Absents des jours et des nuits,

Dans un bruit d'aile s'enfuit,

Sous le regard des anges,

Des yeux, aveugles à la vie.


Apercevoir la lumière,

Être, à l'orée d'être un homme.

Puis, comme tiré par la nuit,

La voir fuir et disparaître.


A peine venu de la vie,

Qu'un souffle, froid sur la bougie,

Sur l'étincelle d'une étoile,

En fait une naine noire.





0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout