Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T2*** "Une lune"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 2 « Les peines solaires »

Une lune

Tous droits réservés

Laurent Ivaldi

(Septembre 2020)



Mes mots saupoudrés sur tes oreilles,

J’égraine, sans trêve, mes maux bleus.

Prisonnier aux cachots des mots clos,

J’insinue, mes rêves subversifs.


Mon regard sans teint, ne laisse rien paraître,

Mais mon cœur, tambour battant s’en cogne.

Comme une cloche frappée du battant,

Au Tocsin de mes résurgences.


Égaré, éperdu, aux confins de tes yeux.

Noyé, aux larmes de ton amour.

Aspiré, aux tourbillons de tes désirs.

Ballotté, comme une marionnette.


Je me laisse transporter, en fardeau.

Fétu de paille dans l’œil de tes cyclones.

Bateau fantôme égaré sur tes mers.

Mâts, dévoilés aux voiles arrachées.


Tu es mon phare et ma lumière,

Tes potions ne sont jamais amères.

Je bois tes lèvres, jusqu’à la lie,

M’enivre, de tes brumes éthérées.


Une femme a fait de moi une lune,

Tournant autour, de ses terres fertiles.



FIN


3 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout