Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T2*** "Rêves illuminés"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 2 « Les peines solaires »

Rêves illuminés

Tous droits réservés

Laurent Ivaldi

(Août 2020)



Dans les yeux des enfants, déshabillent

Des regards l’innocence des jours.

Quand les contes et les fées habillent

Les rêves aveuglés de leurs amours.


Des perles nichées aux creux de leurs pupilles,

S’échappent des rêves d’enfances cajolées.

Des nuits bercées aux étoiles coquilles,

Jusqu’aux aurores de rêves illuminés.


Dans les eaux calmes des larmes déversées,

Des bonheurs et des jardins en fleurs,

Apportent aux enfants rois, bien nés,

Des montagnes d’amour et de bonheur.


Des traces de sels sur les joues roses,

Brillent, aux lueurs de regards aimants.

Scintillent, des peines à peine écloses,

Choyés, aux bras berçant des parents.


Emmitouflés aux cocons protecteurs,

Tissés de vies molles et cotonneuses.

Nourris, aux restes de pâles projecteurs,

Et aux larmes invisibles des berceuses.


Derrière les portes closes sur le monde,

Les oreilles, collées aux bouches taiseuses,

Traduisent des sons d’ondes moribondes,

Aux sorties de ténèbres caverneuses.


Dans les yeux de nos enfants cachés,

Aux désastres des mondes terriens.

Dans les manteaux de rêves tricotés,

Les parents taisent la vie des éveillés.


FIN

1 vue1 commentaire

Posts récents

Voir tout