Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T2 "Plaintes humaines"

Dernière mise à jour : 21 avr. 2021

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 2 «Les peines solaires »

Plaintes humaines

Tous droits réservés

Laurent Ivaldi

(novembre 2020)


Avez-vous entendu le soleil se plaindre,

De devoir trop chauffer, nos os à dérouiller.

De devoir éclairer, à nos yeux nos lanternes.


Avez-vous entendu, la lune se morfondre,

Découpée en quartiers, jusqu’à la pleine lune.

D’être le pâle soleil, des nuits de notre monde.


Avez-vous entendu, les pierres désenchantées.

Crier l’herbe écrasée, sous le pas des marcheurs.

Le sable égrainer ses peines, et râler sous le vent.


Avez-vous entendu le vent tourbillonnant et nauséeux,

Les arbres dénudés, sous le froid de l’hiver.

D’être toujours en froid, toutes les nuits du monde.


Avez-vous entendu pleurer dans nos cimetières,

Et se plaindre nos morts, de leurs tristes sorts.

Les racines torturées, et vrillées de douleur.


Avez-vous entendu, se plaindre les abeilles et le miel,

La chaleur et le ciel, et les plages battues, par les vagues de mer.

Se plaindre la terre, frappée, par les fortes pluies d’automne.


Ils se plaignent de ce qu’ils sont,

De ce qu’ils font,

De leurs erreurs et conséquences,

Des autres, du soleil de la pluie, du vent,

Des pierres sous leurs pieds,

De la lune qui réveille,

De l’herbe qui glisse,

Des arbres qui s’effeuillent,

Des racines sur lesquelles ils buttent,

Des abeilles qui meurent,

Des morts qui les hantent.


Rien ne se plaint, que les hommes sur cette terre.


FIN

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout