Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T2*** "Le vieux"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 2 «Les peines solaires »

Le vieux


(Novembre 2020)


Ostensiblement je penche, je flanche,

Tout autour de moi est en balance.

Ma tête tourne et les yeux dans les branches,

La lune et le soleil, vacillent de souffrance.


Mes pas décadences et mon corps décadent,

En marche déhanchée ,bute sur le chemin.

Mes cannes, portent le poids de mes ans.

Mais ne suffisent plus, à porter mes matins.


Tous mes os sont rouillés, des années consommées.

Déambulation aléatoire, d’un automate cliquetant,

Qu’on entend arriver, mais qu’on ne voit jamais.

Quelques cheveux blancs se veulent encore au vent.


Plus la vie est longue et plus les jours sont courts.

Des journées en fauteuils et en renoncements.

J’ai tant besoin qu’on m’aide, pour finir mes jours.

Je suis à la merci, de tous, pour chaque instant.


Pour apaiser mes ans, j’ai tant besoin d’amour.

Voir autant que je peux, tous les gens que j’aime.

Je suis vieux il est vrai, je compte encore les jours,

Maise n’ai plus peur, que mon sang, se fige dans mes veines.


FIN

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout