Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T2*** "J'aime écrire"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 2 «Les peines solaires »

J’aime écrire

Tous droits réservés

Laurent Ivaldi

(Août 2020)



C’est une longue plainte, presque une complainte.

Juste un languissement, s’écoulant de bouches seules.

De bouches engourdies, pour des mots alanguis.

Quand les sons sonnent et susurrent sûrement,

Des mots qui se trainent et s’étirent aux corneilles.

Comme des mots fatigués, de s’être déplacés,

Aux oreilles sourdes, bouchées, aux cires inconsistantes.


Le sourd quand il entend est le pire des sourds.

Celui qui prend tes mots pour les tordre de rire,

S’en faire des écharpes, des colliers, des boas,

Et par-dessus la jambe en danses ironiques,

Toise de son regard, tes mots, tes poésies.


Je n’écris que par amour, par passion, par envie.

Depuis l’adolescence j’aime les mots quand ils dansent.

Quand ils attrapent les rêves, quand ils crèvent les cœurs.

Même si mes mots, parfois, sont faits aussi de maux.


FIN

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout