Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1 "Sur les murs de la grotte"

Dernière mise à jour : 15 avr. 2021

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »


Sur les murs de la grotte




C’est L’hiver, il fait froid

Au-dehors

Le ciel nous a envoyé

Sa poudre blanche et froide

Nous voici tous blottis

Les uns contre les autres


Au-dedans

Il fait froid pour longtemps

Et nos corps regroupés

Dans un corps à corps serré

Sous nos peaux de bêtes

Se réchauffent


L’homme du feu veille

À notre chaleur

Lui seul sort pour ramasser

Les bois morts

Son feu crépite

Nous rassure et nous réchauffe

C’est L’hiver au-dehors

Et pour longtemps encore

Je rêve de soleil, de chasses

Et de cueillettes

Quand l’herbe verte repousse

Quand les grands arbres

Retrouvent leurs feuilles

Et nous donnent leurs fruits

Quand les chants des oiseaux

Parlent à nos oreilles

Quand les grands troupeaux

De bisons traversent les plaines

Les réserves sont pleines

Nous passerons l’hiver

Nos estomacs repus

Nous laissent à rêver

Ce long hiver à ne savoir quoi faire


Tenant un bout de bois brûlé

Je trace sur mes mains

Le trait noir du charbon

Mes mains sont trop petites

Et je lève les yeux regardants

Les murs vides de la grotte

Et depuis je délaisse

La torpeur de l’hiver

Et puis je m’abandonne

Donnant vie à mes rêves


Et depuis je dessine sur les murs de la grotte

Mes rêves de printemps et de chants d’oiseaux,

De grands arbres majestueux offrant au vent leurs feuilles

Mes rêves de chasse, de grands troupeaux de bisons

Mes rêves de pêches et d’amours de printemps

Mes rêves de cueillettes de fruits et de soleil


Sur les murs de la grotte je dessine mes rêves

Pour la toute première fois…


(Mai 2020)

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout