Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1 "Soleil"

Dernière mise à jour : 24 avr. 2021

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »

Soleil

Tous droits réservés

Laurent Ivaldi

(15/08/2020)



Planqué en embrasure entre le ciel et la mer,

Le soleil couché, fait un dernier clin d’œil.

Dans les draps de la mer, en couverture le ciel,

Un dernier œil jeté sur la terre qui sommeille.

Le soleil s’endort et fait un autre rêve,

Et d’un autre voyage, à veiller d’autres hommes.

Le soleil étourdit à la tête qui tourne boule de feu.

Depuis le temps qu’il court tout autour de nous,

Il court après la lune, pour lui faire la cour.

Rares sont les moments ou les années s’empilent,

Ces moments d’une éclipse, où ces astres se trouvent

Pour enfanter la nuit, surprendre le plein jour.

Cet enfant éphémère qui apeurait les hommes,

Élevant bûchers et autels, pour de vains sacrifices.


Il aime de sa lumière réveiller les hommes,

Les sortir des rêves que la lune leur octroie.

Ouvrir leurs volets, soulever leurs paupières,

Préparer le café le lait la confiture,

Couper le pain et beurrer les tartines.

Le soleil appelle les hommes à l’éveil et l’action,

Avant que de nouveau planqué en embrasure,

En un clin d’œil, laisse les hommes fatigués à la lune.


Il est passé par ici et repassera par l'à.



FIN


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout