Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1 "Rêves de sans nous"

Dernière mise à jour : 15 avr. 2021

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »


Rêve de sans nous




Douillettement allongé

Sur l’herbe verte

Les yeux partagés

Entre le gris lumineux du ciel

Et le feuillage des arbres

Même le silence des confinés

Est bon

Je suis bien, serein

De cette nature redevenue visible

Quand restera-t-il lundi.


Quand les écureuils

Entrent dans les garages

Les oiseaux vous approchent

Comme d’un coup effacé

Leurs craintes de nous

Nous trop bruyants,

Trop envahissants

Trop nombreux

Nous croyant seuls

Dans ce vaste monde

Que nous avons rapetissé

Bétonné, salis, confisqué

Les yeux dans le ciel

Et le feuillage des arbres

Je me prends à rêver

D’un confinement humain

Pour laisser respirer

Encore pour longtemps

Faunes, flores et tous autres que nous

Quand sera-t-il lundi...


(Mai 2020)

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout