Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1*** "Orage"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »

Orage




Les arbres tourmentés, battent frénétiquement des feuilles.

Herbes et fleurs affolées, se couchent, sous le vent déjanté.

Les oiseaux comme ivres, en vols sinueux, peinent des ailes.

Ballottés, par les vents de travers, ils voguent blackboulés.

Les nids agrippés, s’accrochent aux branches fouettées.

Les nuées noires s’agglomèrent et dessinent dans le ciel,

Mille visages boursouflés, coléreux et grondants.

Les éclairs claquent et pétaradent, déchirant l’horizon,

Jetés du ciel comme des boulets, bombardent la terre.

Il fait nuit en plein jour, le soleil, soufflé s’est enfui.

La faune comme pétrifiée, s’est abritée du déluge.

Tout ce qui vit est immobile, inquiet de la furie.

Les hommes sont rentrés et derrière eux ont tout refermé.

Dehors comme une guerre, le monde se déchire.

La pluie en seau d’eau voudrait noyer la terre,

Le vent de la colère, voudrait tout emporter.

Balayer hommes, faunes, et flores pour tout recommencer.


(Juillet 2020)

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout