Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1*** "Le noctambule

Dernière mise à jour : 8 avr. 2021

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »

Le noctambule




C’est la nuit, qu’il déambule.

Quand les réverbères s’allument,

Quand les hiboux hululent,

Quand le soleil se déplume,

Laisse la lune qui s’allume,

Créer les ombres noctambules.


C’est la nuit, qui comme une bulle,

Le protège des regards ridicules.

Il marche, comme un somnambule,

Il Accroche ses pas de plume,

Aux trottoirs de bitume,

Léger, comme une libellule.


Quand plus rien ne circule,

Il accroche les regards, funambules,

Qui l’invitent, et qui postulent.

Un regard le bouscule,

Lui fait faire la bascule,

C’est la nuit, qu’il déambule.


Et butine les ombres nocturnes


(Mai 2020)


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout