Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1*** "Il y a des rêves"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »

Il y a des rêves

(Juillet 2020)



Je revois cette rue où tu habitais,

Au deuxième étage, à ta fenêtre,

Tu m’attendais souriante.

Tu m’ouvrais ta porte,

Notre relation simple

Sans attendre, sur le lit.

Nos corps nous attendant,

Impatient de contact

Se sentaient,

Se touchaient,

Et sans attendre s’affrontaient

Dans un corps à corps fou.

Nos membres emmêlés

S’interrogeaient

S’appelaient et se répondaient

Se prenaient.

Ces souvenirs me hantent,

Je revois ton visage,

Il y a si longtemps.

Je pense souvent à toi,

À ces moments sublimes

Ces étreintes, inoubliables.

Ces souvenirs me hantent

Je m’en souviens très bien,

Mais je doute toujours.

Comment moments si forts,

Peuvent-ils n’être qu’un rêve.


Comment puis-je encore ressentir

Tant de manque de toi,

Alors que tu n’existes pas.

Je m’en souviens très bien,

Il y a 40 ans au moins,

Tu m’ouvres ta porte,

Je revois ton visage.

Comment puis-je encore ressentir

Tant de manque de toi,

Alors que tu n’existes pas.

Il y a des rêves si forts,

Qu’ils en deviennent

Quelque part,

Réels.


FIN

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout