Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T1*** "Danse classique"

Du recueil de poésies « Le chant des arrosoirs » Tome 1 « Renouveau »

Danse classique

(Juillet 20 2020)



L’ambivalence d’un pas de danse,

Quand le corps affûté s’élance,

Comme en apesanteur.

Quand le corps,

Instrument des rêves d’un elfe,

S’envole, soufflé par une magicienne.

Ce corps, tendu à l’extrême,

À la fois fort et si fragile,

Se donne, entièrement.

Ses pas de danse ?

Entre équilibres et déséquilibres

Nous tiennent en haleine ;

Ils tourbillonnent, papillonnent, virevoltent.

Chaque geste, touché par la grâce

Nous émeut.

Forcer un corps à tant de beauté ?

Façonné par les dieux,

Au-delà de toutes limites.


FIN

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout