Merci pour votre envoi !

Je viens comme le bois flotté
M'échouer sur votre rivage

T3 "Les lumières de la ville"

Dernière mise à jour : 15 avr. 2021

Du recueil "Le chant des arrosoirs" Tome 3 "Ouvrir un chemin, caresser les étoiles"


Les lumières de la ville

Tous droits réservés

Laurent Ivaldi

22/12/2020


Quand les lumières de la ville

Dansent sur les trottoirs,

Longés d'automobiles,

Et les rues dans le soir.


Sur les trottoirs de la ville,

Des milliers de pas dansent,

Et les corps qui s'habillent,

D'ombres dénudées de sens.


Nos pas dans les ruelles,

Résonnent et ricochent,

Sous la pluie torrentielle,

Les flaques dans les poches.


Les réverbères se reflètent,

Sur la nuit et tout autour,

Dans les yeux des solitaires,

Des rêves pressés d'amour.


La nuit éclaire les ombres,

Et les marcheurs sombres,

Cherchent des âmes solidaires,

Au fond des ruelles profondes.


La nuit éclaire les solitaires,

Les corps d'ombres dessinés,

Collés contre les réverbères,

Pleurs des rencontres esseulées.

FIN

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout